• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Toutes les actualités

Article

08 juil 2019

Étiquetage des aliments : pour être efficace le NutriScore doit devenir obligatoire

Contre toute attente, Nestlé a annoncé mercredi 26 juin son intention d’apposer le logo NutriScore (qui vise à informer de façon claire les consommateurs sur la qualité nutritionnelle des aliments) sur l’ensemble de ses produits commercialisés en Europe.

Le groupe suisse s’était pourtant rapproché en 2017 de Coca-Cola, PepsiCo, Mars, Mondelez et Unilever pour former le groupe des « Big 6 ». Cette alliance d’industriels de l’agro-alimentaire ambitionnait d’imposer un système de notation alternatif (« Evolved Nutrition Label ») pour contrer le déploiement du NutriScore.

Cette adhésion de Nestlé confirme que le NutriScore continue à marquer des points. Il a notamment été adopté officiellement par plusieurs pays européens, et bénéficie de l’engagement de nombreux groupes agro-alimentaires. Ceux-ci ont été convaincus par le dossier scientifique ayant démontré l’intérêt de ce logo, qui peut aussi se targuer du soutien des associations de consommateurs dans toute l’Europe.

Cependant, sa limite majeure est qu’il n’est toujours pas obligatoire. Les industriels peuvent donc encore choisir d’apposer leur propre système, au détriment des consommateurs.